Romaric Ouitona, Président JA/Coalition OSC/PF - Bénin 

Le PO, ce n’est pas un projet, ce n’est pas un programme, mais simplement un mouvement. C’est ce mouvement qui donne un punch à l’ensemble des pays qui s’y retrouvent, c’est-à-dire les neuf pays membres, pour pouvoir les accompagner de façon stratégique afin qu’ils se fixent des objectifs et les atteignent en matière de planification familiale, de santé reproductive des adolescents et jeunes en Afrique de l’Ouest.

La valeur ajoutée c’est déjà que le Partenariat fasse l’effort de pouvoir reconnaitre non seulement l’importance des jeunes, mais aussi de montrer aux autres partenaires et à la face du monde que les jeunes sont là, qu’ils sont capables de beaucoup de choses, et qu’il faudrait leur faire confiance.

Ce qui a été remarquable c’est qu’avant que cette réunion ne se tienne en décembre, il y a eu des phases qui l’ont précédé et les jeunes ont été associés tout au long du processus.

Au cours de la réunion de Dakar, nous avions fait des recommandations, et nous sommes vraiment heureux de constater que ces recommandations ont été traduites en des actes concrets.

La seule dernière chose que nous attendons c’est l’après réunion annuelle, en ce sens que nous avons organisé une table ronde des jeunes le premier jour et avons réfléchi sur 4 thématiques. Notre souhait est que chacun de nos états représentés par les différents ministères sectoriels puissent mieux nous accompagner afin qu’en décembre 2017 l’on puisse  se rassembler et s’applaudir une fois encore à travers la mise en oeuvre de chacune des actions et recommandations issues de cette 5ème réunion.