Salamatou Traoré, Présidente de la Coalition des Acteurs pour le repositionnement de la PF-Niger

Le Partenariat de Ouagadougou revêt à plusieurs titres un intérêt capital pour la Coalition mais aussi pour mon pays parce que c’est un cadre d’échanges, de renforcement des capacités mais aussi de mobilisation des partenaires. C’est aussi un cadre en matière de renforcement des capacités comme je lai dit tantôt, qui permet à la coalition d’être opérationnelle. Nous avons eu à travers la 6ème Réunion Annuelle, de bonnes informations sur le financement de la Coalition des Coalitions Pays. Autre chose encore, c’est que le cadre de concertation nous permet de savoir à quel niveau nous nous situons, ça nous permet de voir les données au niveau des autres pays mais aussi de faire des comparaisons et de pouvoir prendre des mesures appropriées pour vraiment oeuvrer pour la promotion de la Planification Familiale et surtout la Santé de la Reproduction.

Il nous faut des engagements, au niveau de tous les partenaires techniques et financiers, au niveau du politique, mais surtout au niveau des acteurs tels que les jeunes, les religieux, les artistes, les chefs coutumiers et aussi les autres acteurs de la société civile qui sont en contact avec les populations rurales. Il faut un fort engagement de tout le monde c’est à dire mobiliser tous les acteurs pour vraiment oeuvrer pour la promotion de la Planification Familiale.

La valeur ajoutée du PO, c’est que nous sommes au sein d’un cadre de concertation c’est à dire un cadre qui est le Partenariat de Ouagadougou, qui a aussi mis en place la CROS c’est à dire la coalition régionale qui regroupe les neuf pays et ça revêt pour nous une importance parce que c’est à travers le cadre de concertation et à travers les partenaires financiers que nous avons tels que Intra Health qui nous appuie et plus, tous les nouveaux partenaires qui viennent au secours; de pouvoir échanger mais surtout de coordonner nos actions, de faire des plans d’action, voir au niveau de l’Etat quelle contribution nous pouvons apporter en tant qu’organisme de veille face à l’Etat pour attirer leur attention pour qu’il puissent mettre les bouchées doubles comme on le dit pour pouvoir atteindre certains résultats d’ici les objectifs à atteindre de PF2020.

Vu la mobilisation active que le Partenariat de Ouagadougou a mis en place avec ses partenaires, d’ici 10ans nous aurons de très bons résultats. De ça je suis convaincue.

Le Partenariat de Ouagadougou, plus fort, c’est à travers nos actions de mobilisation, de terrain; des actions de mobilisation au niveau des partenaires techniques et financiers dans les pays et aussi à travers l’appui du Partenariat de Ouagadougou et des partenaires qu’ils vont aussi mobiliser pour les amener à aller dans le même sens que les coalitions pays. Donc à travers toutes ces actions, nous avons en tout cas l’espoir que nous serons sur la bonne voie.