Edem DJOTCHI, Société Civile intervenant dans la SSR/PF - Togo

Franchement, le PO est un cadre d’échanges où les pays arrivent à apprendre l’un de l’autre et à donner de même pour que la femme, les enfants et toute une famille puissent avoir ce qu’on appelle le bien-être. Et donc, pour moi, c’est un cadre très important qui permet vraiment le bien-être des familles.

On peut dire qu’on assiste à une innovation et à une révolution par rapport à d’autres organes traditionnels qui existaient déjà. Le Partenariat de Ouagadougou aujourd’hui innove et va jusqu’à renforcer l’autonomisation de la femme, d’où le thème de l’autonomisation de la femme et la révolution contraceptive. Cette valeur ajoutée qui est dirigée surtout vers l’aide, l’apport de tout ce qu’il faut donc pour que la femme et l’enfant se placent au premier plan de la société dans laquelle nous vivons, constitue vraiment un plus par rapport à tout ce que nous faisions dans le temps concernant les différentes réunions traditionnelles en matière de Santé de Reproduction.

Mon souhait est que le Partenariat de Ouagadougou engloutisse tous les autres pays de la sous région afin de booster la promotion de la Santé de la Reproduction et Planification Familiale dans tous les pays du Partenariat.

Mes impressions en général sont bonnes. C’est extraordinaire que des responsables des points focaux des pays se rencontrent pour échanger, pour apprendre les uns des autres, pour prendre des engagements de nouveau pour que les femmes, les jeunes ainsi que les leaders religieux puissent mettre la main à la pâte pour vraiment travailler main dans la main afin que la Planification Familiale et la femme soient notre premier objectif et que leur vie soit une vie paisible sur la base donc de nos différents engagements, de nos différents apports.

Je remercie spécifiquement les organisateurs de la Réunion Annuelle et du Partenariat de Ouagadougou. Je remercie aussi l’Etat Togolais qui aujourd’hui travaille assez dur pour que la femme ait le bien-être. Je remercie spécialement la point focal qui est Madame Toussa Ahonsou, qui a bien voulu me porter une grande confiance afin de la remplacer à cette Réunion. Je remercie aussi tous les médias pour le travail qu’ils ont fait afin de relayer tout ce qui est communication et donc je pense que les années à venir, on fera encore mieux pour le bien-être de différentes familles.